Portrait
Portraits

Le restaurant La Marjolaine à Béziers est géré par Loïc Martinez et Olivier Rouzier

Le restaurant La Marjolaine à Béziers qui propose une cuisine fait maison autour des recettes de cuisine de grand-mère est géré par Loïc Martinez et Olivier Rouzier.(® SAAm-fabrice Chort)

Le restaurant La Marjolaine à Béziers qui propose une cuisine fait maison autour des recettes de cuisine de grand-mère est géré par Loïc Martinez et Olivier Rouzier.

Le restaurant buvette et dînette la Marjolaine à Béziers propose une cuisine à la bonne franquette , élaborée à partir de produits frais et locaux . Aux commandes de l’établissement, Loïc Martinez gérant et Olivier Rouzier co-gérant partagent la même vision du travail. Portrait double. 

La Marjolaine : « Une restauration régionale et citoyenne » 

Cinq ans après son ouverture, la Marjolaine est devenue une adresse incontournable pour les biterrois en quête d’une cuisine d’antan généreuse et authentique servie dans la joie et la bonne humeur.  Pour couronner cette réussite, le restaurant a reçu le titre de maître restaurateur prônant le fait maison et les produits frais . Cette certification garantit aux clients un accueil et un service de qualité en plus d’une cuisine raffinée. « Ce titre est une récompense pour toute l’équipe, pour son travail et son investissement. Nous partageons tous la même vision de la cuisine. Nous travaillons main dans la main avec le chef cuisinier. Nous élaborons la carte et les formules ensemble. Les plats sont testés en amont avant d’être proposés à nos clients. Travailler des produits frais , les revisiter, demande beaucoup de persévérance et de créativité» explique Olivier. 

Complémentaire

Olivier est un chef d’entreprise dans l’âme. « J’étais manager d’équipe dans de grosses structures. J’ai toujours mené de front plusieurs activités professionnelles » explique-t-il. Quant à Loïc, il est tombé dans la marmite dès son plus jeune âge. « J’ai été élevé dans la restauration. Avec Olivier, on se connait depuis plus de quinze ans. On a eu plusieurs affaires ensemble. La Marjolaine est une belle réussite dont nous sommes très fiers » poursuit Loïc.

Epicuriens dans l’âme et bons vivants, Olivier et Loïc partagent la même philosophie du travail : « On est là pour faire plaisir à nos clients . Quand ils franchissent les portes de notre restaurant , on met tout en œuvre pour qu’ils se sentent bien, qu’ils se régalent. Nous avons une vision régionale et citoyenne de la restauration . A la Marjolaine on ne propose pas une cuisine industrielle. Le gras c’est la vie ! »note Olivier. Même si Loïc reconnait : « Nous sommes complémentaires. Je suis plutôt réservé et modéré. Olivier est beaucoup plus social. Il n’hésite pas à blaguer avec les clients, à s’asseoir à leur table pour échanger ». 

Linéaire

Pour les deux compères, le respect du produit et du client sont essentiels pour réussir dans ce métier. « Il faut être linéaire avec le client. C’est important de proposer la même qualité de service tout au long de l’année. Dans la restauration, on n’a pas le droit à l’erreur » commente Olivier.

Pour ces deux passionnés du ballon, ovale pour Olivier, amateur et entraineur de rugby, rond pour Loïc, ancien joueur professionnel de football, le respect de la parole donnée, le courage, l’empathie, le sens du service sont des qualités essentielles pour être un bon manager. « Manager des salariés, c’est comme manager une équipe de sportifs. Il faut être juste et savoir tenir ses engagements. Au restaurant, chacun sait ce qu’il a à faire ce qui ne nous empêche pas de passer en cuisine ou en salle si besoin » conclut Olivier. 

Si Olivier avoue fondre pour un ris de veau tandis que Loïc craque volontiers pour une tarte au citron meringuée, le mélange est tout simplement magique. A la Marjolaine , Olivier et Loïc ont trouvé leur terrain de jeu commun où les talents de chacun s’expriment librement dans la joie et la bonne humeur.

Terrasse d'Été